Archives du mot-clé 2015

Quotient familial

Pour bénéficier en 2016 de votre tarif personnalisé à la restauration scolaire, aux vendredis Aprèm’, Mercredis de Lyon et Divertisport, il est nécessaire de faire calculer votre nouveau Quotient Familial (QF) municipal avant le 31 décembre : soit en ligne Lyon.fr, soit auprès de  votre mairie d’arrondissement : sur place (muni de votre dernier avis d’imposition original) ou par courrier postal (en en joignant une copie).

Important : si vous ne faites pas procéder au calcul de votre quotient familial, le tarif maximum sera appliqué !

Publicités

Mardi 8 décembre : spécial médiathèque du Bachut !

Le mardi 8 décembre RV à 13h30 au LAP, nous irons ensemble à la médiathèque du Bachut, visiter les différents services, découvrir les animations proposées et même s’inscrire pour les parents qui le souhaitent.

A 16h45, une rencontre échange permettra aux personnes n’ayant pu venir l’après midi, d’assister à une présentation par une médiatrice de la Médiathèque du Bachut qui viendra spécialement pour cette occasion au Lieu Accueil Parents !

2015-12-08 rencontre médiatheque

_DSC1294

Au Lieu Accueil Parents, on peut y venir pour  être accompagné dans ses démarches administratives : écrire des courriers, rechercher un emploi, constituer un dossier, remplir des formulaires ou faire des recherches sur internet.

_DSC1296

On peut aussi venir au Lieu Accueil Parents pour passer un moment avec d’autres parents autour d’une tasse de café, ou en pratiquant des loisirs créatifs que l’on pourra ensuite refaire en famille.

Communiquer avec les enfants

En période difficile il est important de bien communiquer avec les enfants surtout quand il y a des évènements exceptionnels et dramatiques dont tout le monde parle.

En tant que parents, nous devons parler à nos enfants, en tant qu’enseignants ou animateurs, nous serons amenés à dire, à écouter, dès lundi.

Je suis tombé sur ces quelques conseils, pertinents dans les deux cas :
Que dire aux enfants.
« 1/ D’abord être au clair avec soi, ses émotions. Et si débordé attendre quelques heures…
2/ Mais être la première source d’informations. Avant les copains, les médias, la cour d’école. (ça c’est pour les parents)
3/ Être concret sans être dur ou entrer dans les détails, des gens sont morts oui et d’autres ont tué.
4/ Laisser parler les enfants, les laisser remettre de l’ordre entre ces infos, vos émotions et les leurs, les laisser questionner le sens.
5/ Clarifier les mots qu’ils entendront nécessairement mais simplement. Terrorisme, faire peur en tuant. La géopolitique, expliquer le pourquoi du comment ce sera plus tard lorsque l’émotion sera un peu retombée.
6/ Et surtout rassurer. Clarifier c’est rassurer. Expliquer concrètement ce qui protège au quotidien c’est rassurer.
7/ Et ne pas oublier que les enfants pensent d’abord à leur périmètre : la famille, la maison, le chien, l’école, les copains.
8/ Passez en revue chacun des éléments et rassurez avec des détails concrets. Ce sera le meilleur rempart contre les rumeurs.
9/ Et si émotion il y a, laissez-la venir … accueillez la et rassurez les avec vos mots à vous.

Ici une interview que Serge Tisseron avait donné après les attentats de Charlie Hebdo en janvier, mais toujours d’actualité.

tisseron

https://www.facebook.com/149992365752/videos/10153352396575753/?pnref=story

et pour les enseignants qui ne connaitraient pas, le petit journal des profs donnent aussi des outils et recommandations pour parler d’un drame de l’actualité aux enfants

http://www.lepetitjournaldesprofs.com/on-fait-face/